Leve 1 mei – Vive le 1er mai

282

Leve 1 mei, feest van de arbeidsters en arbeiders!

Het 1-mei feest is het symbool van eenheid, kracht en solidariteit en is het resultaat van de strijd en de inspanningen van de werknemers. Wij wensen een gelukkig feest toe aan alle arbeidsters en arbeiders van Koerdistan en wereldwijd.

De viering van 1 mei is ook die van het Koerdische volk en alle andere volkeren in Koerdistan die al eeuwen vechten voor vrijheid, waardigheid en tegen bezetting.

Op deze 1 mei, willen we eerst de inzet begroeten van de guerrilla’s en peshmerga’s die op de frontlinie strijden voor de bevrijding van Koerdistan en tegen alle vormen van onderdrukking.

1 mei werd afgedwongen door het werk in de straten, kolenmijnen, fabrieken, velden. Het vertegenwoordigt het harde werk, de kracht en de energie van de mensheid. Onderdrukkende en despotische regimes hebben altijd de viering van dit feest belemmerd. Maar noch de arbeidsters en arbeiders, noch de volkeren zijn geplooid voor deze repressie. In tegendeel ze hebben hun strijd en verzet versterkt. De Koerden hebben 1 mei altijd beschouwd als hun feest en hebben haar gevierd met veel enthousiasme

Ook dit jaar weer, gaan de Koerden en de volkeren uit Koerdistan de straat op om luid te schreeuwen voor en het eisen van vrijheid, vrede en gelijkheid. Zij zullen de Dag van de Arbeid vieren met de geest van de strijd en het verzet die ze sinds jaar en dag ten toon spreiden.

Lang leve de 1 mei viering van de arbeidsters en arbeiders!

NavBel
Raad van Gemeenschappen uit Koerdistan

 

Vive le 1er mai, fête des travailleuses et travailleurs!

La fête du 1er mai, symbole de l’union, de la résistance et de la solidarité, est le fruit de la lutte et des efforts des travailleuses et travailleurs. Nous souhaitons une bonne fête à toutes les travailleuses et travailleurs du Kurdistan et du monde entier.
La fête du 1er mai est aussi celle du peuple kurde et de tous les autres peuples du Kurdistan qui luttent depuis des siècles pour la liberté, pour la dignité et contre l’occupation.

En cette journée du 1er mai, nous tenons d’abord à saluer le travail des Guérilleros et des Peshmergas qui sont en première ligne dans la lutte pour la libération du Kurdistan et contre toutes les formes d’oppression.

La fête du 1er mai a été conquise par le labeur, dans les rues, les mines de charbon, dans les usines, les champs. Elle représente le labeur, la force et l’énergie de l’humanité. Les régimes oppresseurs et despotiques ont toujours entravé la célébration de cette fête. Mais, ni les travailleuses et travailleurs, ni les peuples n’ont plié l’échine face à la répression. Au contraire, elles et ils ont renforcé leur lutte et leur résistance. Le peuple kurde a toujours considéré le 1er mai comme sa fête et l’a célébré avec un grand enthousiasme.

Cette année encore, les Kurdes et les peuples du Kurdistan descendront dans la rue pour crier haut et fort leurs revendications de liberté, de paix et d’égalité. Ils célébreront la fête du travail avec l’esprit de la lutte et de la résistance qu’ils mènent depuis des années.

Vive le 1er mai, fête des travailleuses et travailleurs!

NavBel
Conseil des Communautés du Kurdistan